Archives pour avril 2013

JOUR 04. La route des plantations

Programme du jour

Matin : plantations première partie

  • French Quarter RV resort à New Orleans : JOUR 04 : mardi 30 avril.
  • Route ouest vers San Francisco Plantation à 39 miles : visite guidée à 9h40 (durée 1h – 15$/pers).
  • Toujours vers l’ouest pour Oak Alley (vue de l’extérieur) et Laura Plantation à 17 miles.
  • Repas du midi dans le camping car, sur le parking de Laura Plantation.

Après-midi : plantations deuxième partie

  • Visite guidée de Laura Plantation à 13h00 (en français, durée 1h10, 18$/pers).
  • Route le long du Mississippi jusque Houmas House Plantation à 26 miles : visite guidée à 16h00 (durée 1h10 – 20$/pers).
  • Retour jusque New Orleans à 58 miles, au French Quarter RV Resort.

Impressions du jour

Nous consacrons cette journée en Louisiane à la découverte des plantations de canne à sucre le long du Mississippi. Bien qu’il puisse paraitre fastidieux d’en visiter trois à la suite, celles que nous avons choisies sont d’apparence, de caractère et d’histoire bien différentes.

Dès 9h40, nous faisons l’ouverture de la San Francisco Plantation pour une visite guidée d’une heure. De bon matin nous sommes d’ailleurs les seuls touristes, ce qui nous permet de profiter du calme des lieux et de l’attention de la guide. Cette maison familiale se distingue par son style, ses couleurs et ses deux châteaux d’eau fournissant l’eau courante dès le milieu du 19e siècle ; elle reste toutefois modeste avec environ 60 à 80 esclaves sur ses terres.

A 13h sonnantes et sous des trombes d’eau, nous démarrons la visite guidée en français de Laura Plantation dans un petit groupe de 9 touristes. Il s’agit cette fois d’une maison dans le style créole, conçue pour être fonctionnelle et résistante aux intempéries plutôt que pour recevoir la haute société. La visite est centrée sur l’histoire de la famille Locoul, retracée grâce aux écrits de Laura Locoul (dite « la rebelle ») qui en assura la gestion de nombreuses années. Près de 200 esclaves y étaient employés ; quelques baraques bien séparées de l’habitation principale témoignent de leur présence – ce qui n’est pas toujours le cas dans les autres plantations.

Pour compléter ce tour d’horizon, nous bénéficions une nouvelle fois, à 16h00, d’une visite guidée privée en français de Houmas House Plantation. Le style tranche radicalement de la précédente : maison imposante à colonnades, jardins luxuriants et intérieurs luxueux. Cette propriété employant près de 1000 esclaves était devenue la plus importante production de sucre des États-Unis vers 1860. Le costume de la guide, la richesse des différentes pièces et du mobilier ancien (horloges, piano, argenterie, …) replongent le visiteur dans la vie de l’époque où les femmes de bonne société devisent et jouent de la harpe, tandis que les hommes fument le cigare et misent leur argent aux jeux de hasard.

Cette journée culturelle nous a permis d’en apprendre beaucoup sur l’histoire de la région, où les centaines de plantations qui s’articulaient autour du fleuve ont malheureusement maintenant presque toutes disparu au profit des complexes pétrochimiques et industriels…

Photos

Itinéraire

Boucle depuis New Orleans jusque Houmas House Plantation (agrandir le plan).

JOUR 03. Entre Alabama et Louisiane

Programme du jour

Matin : sortie de l’Alabama et traversée du Mississippi

  • Shady Acres campground à Mobile : JOUR 03 : lundi 29 avril.
  • Route I.10 vers le Sud Ouest jusque Bellingrath Gardens and Home à 19 miles, visite des jardins luxuriants.
  • Route vers Pascagoula et Ocean Springs pour le Gulf Island National Seashore à 52 miles (visitor center/film et passerelles d’observation de la faune).
  • Sur place, repas du midi dans le CC.

Après-midi : entrée en Louisiane

  • Route côtière par Biloxi et Beauvoir (musée de la Confédération).
  • Descente vers New Orleans par la I.10.
  • Accueil French Quarter RV resort pour 3 nuits.
  • Marche jusqu’au centre du French Quarter à 1 mile (Jackson square).
  • Ballade dans le quartier historique (Bourbon St., Royal St, etc.), et repas au Pizza Kitchen sur place.
  • Retour au French Quarter RV resort.

Impressions du jour

En ce début de journée ensoleillé, nous faisons un premier arrêt aux jardins luxuriants de Bellingrath. Le climat subtropical de la région sous-entend que le vrai printemps est bien là, et favorise l’éclosion de milliers de fleurs en tous genres. La roseraie offre une palette de couleurs et senteurs variés autour d’une fontaine apaisante ; le jardin asiatique, les abords de la maison Bellingrath, le lac miroir et la grande pelouse rivalisent de compositions tout aussi remarquables. C’est l’époque rêvée pour parcourir ces allées et bosquets parfaitement entretenus.

La suite du voyage nous amène à traverser le sud de l’état du Mississippi. Nous y découvrons en passant le Gulf Islands National Seashore, un haut lieu de nidification et d’observation de la faune locale : oiseaux, alligators, grenouilles, tortues, crabes, etc. Notre passage rapide ne nous permet toutefois pas de consacrer le temps nécessaire à la contemplation attentive des marais et bayous. Nous reprenons la route vers Biloxi, une station balnéaire du Golfe du Mexique fortement touchée par l’ouragan Katrina en 2005, mais qui semble l’objet d’une reconstruction frénétique voire excentrique…

Nous finissons par entrer en Lousiane par l’I.10, qui comporte de nombreuses sections sur pilotis dont un pont de 9 km au dessus du Lac Pontchartrain (plus de 1800 km²). La première découverte de la Nouvelle Orléans nous laisse une impression mitigée… Dans le « quartier français », le calme relatif de la Royal Street est propice à la contemplation des maisons typiques aux balcons en fer forgé ouvragés ; c’est tout l’inverse dans la rue parallèle, Bourbon Street, où les nombreux bars et clubs suscitent une agitation fébrile, bruyante et pas toujours de bon goût.

Pour terminer la soirée, le restaurant Pizza Kitchen tout au bout du French Market nous a séduit pour sa cuisine simple, saine et copieuse, mais aussi pour la qualité du service qui nous a d’ailleurs permis de trouver un taxi sans attendre. De retour au French Quarter RV Park, après avoir marché une bonne partie de la journée, le sommeil n’a pas de mal à nous trouver malgré la proximité de l’autoroute I.10 à quelques dizaines de mètres. Mais difficile de trouver mieux en pleine ville.

Photos

Itinéraire

De Mobile, Alabama à New Orleans, Louisiane (agrandir le plan).

 

JOUR 02. L’Alabama

Programme du jour

Matin : jusque la capitale de l’Alabama, Montgomery

  • West Point Lake Holiday campground : JOUR 02 : dimanche 28 avril.
  • Route I.85 par Auburn jusque Tuskegee (sortie 38 à 67 miles/1h20), gain de 1h au passage de la Géorgie à l’Alabama (fuseau horaire Central).
  • Visite du Airmen National Historic Site dans un hangar de l’aéroport (9h00/16h30).
  • Visite du Carver Museum (film de 30mn) près de l’université de Tuskegee.
  • Rejoindre la I.85 jusque la sortie 1 vers Montgomery Downtown à 39 miles/45mn.
  • Voir le Capitole, la maison de Rosa Park et l’église où prêchait Martin Luther King, sur Dexter Av.
  • Repas dans le camping car sur une aire d’autoroute près de Greenville.

Après-midi : jusqu’au Golfe du Mexique

  • Prendre la I.65 Sud sur 79 miles/1h30 (sortie 96) pour Evergreen.
  • Sur la route 31, petites villes de Castleberry, Brewton, Canoe, Atmore (54 miles/1h00).
  • Rejoindre la I65 puis I.165 pour entrer dans Mobile (voir Church street et Dauphin street).
  • Prendre la I.10 longeant le Golfe du Mexique jusque la sortie 22B et Old Military Rd.
  • Vers 18h30 : accueil au Shady Acres Mobile home park.

Impressions du jour

Cette première nuit en camping car nous a permis d’en tester l’étanchéité, après un orage corsé pendant la nuit… RAS, le camion ne prend pas l’eau et le soleil est revenu. L’une des plus longues journées de route de ce voyage nous attend : près de 300 miles sont au programme, direction le golfe du Mexique au sud de l’Alabama. Lors du passage de la frontière, nous gagnerons une heure grâce au changement de fuseau horaire.

A Tuskegee, nous faisons une première halte pour visiter le Airmen National Historic Site, qui retrace l’entrainement des premiers africano-américains admis dans l’armée de l’air lors de la Seconde Guerre Mondiale. Un peu plus loin (et surtout grâce au guidage d’un sympathique étudiant vétérinaire), nous finissons par trouver le Carver Museum dédié à la réussite de George Washington Carver, né esclave dans les années 1860 et devenu directeur de recherche en botanique et agronomie à l’université de Tuskegee. Malheureusement, en raison de coupes budgétaires (le « sequestration plan »), ces deux sites sont maintenant fermés le dimanche…

Nous reprenons la route pour la capitale de l’Alabama, Montgomery, où nous trouvons le quartier du Capitole désert et encadré par les forces de police… pas de panique, il s’agit simplement d’une course à pied organisée dans la ville. Les bâtiments officiels sont d’une blancheur aussi éclatante qu’immaculée, dans une libre inspiration gréco-romaine qui tranche avec les églises en brique rouge de construction plus traditionnelle. Rappelons au passage que c’est de Montgomery, de la résistance de Rosa Parks et de l’implication du pasteur Martin Luther King que la lutte pour les droits civiques des noirs a pris de l’ampleur en 1955.

  • dans le même esprit, ne pas oublier le pont « Pettus Bridge » à Selma à l’Ouest de Montgomery !!

Pour rejoindre Mobile, nous empruntons la verdoyante route 31 parsemée de villes et villages, dont les propriétés arborent fièrement des pelouses toujours impeccablement tondues – à croire que c’est un sport régional. Dans le centre historique de Mobile, Dauphin Street se distingue par ses commerces, bars et restaurants, et Church Street par ses maisons anciennes ouvragées et ses voûtes d’arbres centenaires.

Nous passerons la nuit non loin de là (dans la mesure où l’on ne rate pas la sortie 22B de l’autoroute, à gauche) au Shady Acres Mobile home park, en espérant ne plus être réveillés par un nouvel orage…

Photos

Itinéraire

De West point lake à Mobile (agrandir le plan).

JOUR 01. Départ d’Atlanta

Programme du jour

Matin : visites à Atlanta (Géorgie)

  • Quality Hotel à Atlanta : JOUR 00 : samedi 27 avril.
  • Marche 15 mn/1 km vers le Nord/Ouest, visite du Georgia Aquarium (réservé sur internet, entrée de 9h00 et spectacle de dauphins à 11h00).
  • Vers 12h30, récupération des bagages à l’hôtel et taxi vers Cruise America à Palmetto (au Sud/Ouest – 26 miles/35 mn).

Après-midi : récupération du camping-car et première installation

  • Route jusqu’à Cruise America, 7940 Bowen Rd, Palmetto, pour remplir les formalités.
  • Chargement et prise en main du camping car.
  • Courses et essence au Kroger à 11 miles (Thomas Crossroad Shopping Center, près de la I.85).
  • Rejoindre la I.85 Sud, sortie LaGrange et West Point Lake à 56 miles/1h10.
  • Vers 18h30 : première installation du camping-car au Holiday Campground de West Point Lake et repas du soir.

Impressions du jour

Pour cette demi-journée à Atlanta, nous visitons le Georgia Aquarium, réputé pour être le plus grand au monde. Il comporte 5 sections dont l’Ocean Voyager, un immense bassin accueillant 4 requins baleines, des raies manta et – semble-t-il – une infinité d’autres espèces aquatiques. On en traverse une bonne partie par un tunnel vitré qui permet de s’immerger dans cet univers sans pour autant se mouiller. Les autres sections permettent de découvrir l’étendue et la diversité des fonds marins : méduses, hippocampes, poulpes, dragons, coraux, bélugas, loutres, piranhas… de quoi remplir l’appareil photo de pas moins de 147 clichés. En revanche, les photos sont interdites lors du spectacle de dauphins, un vrai show à l’américaine avec animateur-chanteur, effets sonores et lumineux dans une salle pleine à craquer.

A la sortie, nous retraversons le Centennial Olympic Park qui célèbre les jeux olympiques de 1996 ; on y croisera une statue de Pierre de Coubertin et un étrange éventail de bronze en hommage aux origines grecques antiques de l’événement.

De retour à l’hôtel, le temps de récupérer les bagages nous reprenons un taxi vers le sud d’Atlanta, à Palmetto, où notre « camion » de 4.5 tonnes nous attend. L’accueil de Cruise America y est très sympathique et serviable pour les fidèles clients que nous sommes. Il s’agit toujours d’un camping car de 25 pieds, mais dans une version plus moderne et qui semble en bon état.

C’est donc parti pour environ 100 km à travers des paysages verdoyants et fleuris, ce qui nous change de cet interminable hiver français… Avec un soleil encore haut (il ne se couche qu’à 20h20), nous arrivons au West Point Lake Holiday campground, réservé pour 2 nuits bien que nous n’y resterons qu’une… weekend américain oblige. Qu’à cela ne tienne, notre emplacement en bordure de lac nous offre un paysage bucolique ponctué du cri des oies sauvages qui s’y reposent. Cela change des sirènes de police d’Atlanta !

Photos

Itinéraire

Route de Cruise America Palmetto à West Point Lake Holiday campground (agrandir le plan).

JOUR 00. Le départ

Programme du jour

Vol direct de Bruxelles à Atlanta (Géorgie)

  • Vendredi 26 avril : route de Valenciennes vers l’aéroport de Bruxelles Zaventem (Belgique), départ 6h30 = 110 km/1h45 avec les embouteillages.
  • Enregistrement pour le vol de 10h45 : n°81 effectué par Delta Airlines (B767-300-Economy= 2+3+2 sièges et pas d’écran individuel) : formalités, puis embarquement.
  • Ce vol est direct de Bruxelles à Atlanta, capitale de la Géorgie : départ 10h50/arrivée 14h20 (-6h00 décalage horaire) = 9h30 de vol et 7107km. Repas déjeuner et multiples collations.
  • A l’arrivée : passage à l’immigration (terminal F), formalités, récupération des bagages.

Fin d’après-midi : premiers pas à Atlanta

  • Le taxi nous emmène vers Downtown à 12 miles/20 mn.
  • Vers 16h30 : accueil au Quality Hotel, au 89 Luckie St dans Downtown (ce sera le même au retour).
  • Repas du soir au restaurant Azio (italien) à 350 m de l’hôtel (229 Peachtree St).

Impressions du jour

Nous voilà re-partis ! Nous effectuons cette année notre 4e voyage aux États-Unis. Bien que nous soyons maintenant rompus à l’exercice, il est toujours bon de signaler au lecteur que le Sud des Etats Unis, c’est loin… dans notre cas, nous comptons 21 heures entre le réveil à la maison, et le coucher quelques 7000 km plus loin.

Une fois l’avion décollé, nous avons vite laissé derrière nous la pluie et le froid (à peine 10°C contre 25 la veille) pour des conditions plus clémentes à Atlanta : un grand soleil et une température agréable de 23°C. Après avoir parcouru un dédale d’interminables couloirs déserts menant aux comptoirs de l’immigration, nous retrouvons la foule qui nous y précède ; ce passage obligatoire n’aura finalement duré « que » 1h15.

Un taxi nous emmène vers Atlanta downtown où nous passerons la nuit. Nous ne pouvons pas passer chez Cruise America pour les prévenir de notre arrivée, car la station à déménagé de Morrow (près de l’aéroport) pour aller bien plus au sud, un coup de fil suffira. Le Quality Hotel est d’un rapport qualité prix correct au vu de sa situation, avec le wifi gratuit mais hélas une fenêtre avec vue sur… un mur.

Après un tour rapide du centre ville autour de Peachtree Street, nous nous attablons chez Azio où nous dégusterons pâtes et pizzas, pour ne pas déroger à nos bonnes vieilles habitudes de restauration italienne.

A l’heure où nous terminons de rédiger ces lignes, il est 2h30 du matin en France… l’heure pour nous de nous abandonner à un sommeil réparateur.

Photos

Itinéraire

Atlanta Airport à Quality Hotel Downtown Atlanta (agrandir le plan).