Jour 14 – 31 juillet 2010 – Etape 7

Nous nous levons vers 13h. Le beau temps est de retour et nous pouvons reprendre notre périple. Le déjeuner est pris rapidement, nous démontons le camp, chargeons les bateaux et prenons congé de nos amis polonais. Il est 16h.

La mer est très calme, le soleil brille, le paysage est toujours aussi splendide. Nous avons un léger vent dans le dos et quelques vagues qui nous poussons à bonne allure, de sorte que nous arrivons rapidement en face du glacier Dahlsbreen. Nous traversons la baie sans problème. Les nuages qui passent devant le soleil créent des jeux de lumière étonnants sur la mer, qui apparaît tantôt bleu clair, tantôt presque noire.

Les conditions se détériorent un peu lors de la traversée du fjord suivant, le St Jonsfjorden. Rien de comparable avec ce qui nous avons vécu en sortant de la baie du Roi, mais j’ai vraiment horreur des vagues et j’ai dû mal à rester calme dès que la mer se creuse un peu trop. La traversée me semble interminable et j’essaie quelques astuces pour patienter et penser à autre chose : compter les coups de pagaie, réciter l’alphabet à l’envers… Nous parvenons finalement de l’autre côté et poursuivons le long de la côte jusqu’au cap suivant. Aussitôt celui-ci dépassé, nous entrons dans une petite baie beaucoup plus calme où nous débarquons vers 21h30.

Nous montons le camp et partons découvrir les environs jusqu’à une ancienne cabane de trappeur abandonnée. Complètement bancale, elle semble tenir debout par miracle ! Il est maintenant près de minuit et la lumière rasante du soleil donne de magnifiques couleurs à la toundra.

Nous rentrons au camp, prenons notre repas et nous couchons vers 3h du matin.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *