Jour 12 – 29 juillet 2010 – Etape 6

Nous nous réveillons vers minuit (le décalage commence à être conséquent !) . Il fait beau et la lumière sur le Prinz Karls Forland est superbe. Le ciel est bleu et aucun nuage à l’horizon. Nous pouvons donc repartir.

Petit déjeuner, démontage des tentes, chargement des kayaks… tout cela est maintenant exécuté rapidement, et nous embarquons vers 2h du matin. Il nous faut tout d’abord traverser la lagune (en évitant les bancs de sable), ce qui est fait en quelques minutes, et nous débarquons déjà sur la rive en face. Pour rejoindre la mer, il nous faut franchir une étroite langue de sable en portant les bateaux. Chargés, ceux-ci sont très lourds et nous ne sommes pas trop de 6 pour les soulever. Nous embarquons de nouveau et reprenons notre « route ».

Il fait un temps magnifique, la mer est calme, le vent aussi, et nous glissons sans effort sur l’eau. Quel plaisir de naviguer dans ces conditions ! Nous passons devant un immense glacier qui plonge dans la mer et nous en profitons pour faire à nouveau quelques photos. On a le temps, notre prochain camp est juste en face, au niveau d’une station scientifique polonaise. Nous y débarquons vers 6h30.

Nous vidons les kayaks et partons faire une petite balade sur la moraine. Le glacier est impressionnant et la vue sur les montagnes du Prinz Karls Forland juste en face est superbe. En revenant nous allons nous présenter aux scientifiques polonais, qui nous invitent à entrer dans la base et nous offrent un café. Ils sont 7 glaciologues et climatologues et viennent de l’Université Copernic de Torun.

Ils nous proposent de nous emmener faire une randonnée de 3h sur un sommet proche, d’où ils doivent prendre des photos du glacier. Nous partons donc vers midi, toujours sous un soleil radieux, il fait presque trop chaud ! Les 2 étudiants qui nous guident marchent à un rythme très soutenu… peut-être ont-ils essayent-ils de semer les touristes qui les suivent ? Toujours est-il que nous arrivons au sommet avant eux !

La vue est à couper le souffle, nous découvrons pour la première fois le Spitzberg de haut et le regard porte à plusieurs dizaines de kilomètres vers le nord et le sud, la toundra, les sommets, la mer… Le glacier vu de dessus parait encore plus immense. Nous passons quelques minutes là-haut pour profiter du paysage et prendre quelques dizaines de photos. Puis il faut redescendre et nous rentrons au camp vers 15h30, éreintés mais heureux !

Une bonne nouvelle nous attend : les polonais ont fait chauffer leur sauna, et nous pouvons l’utiliser pour nous laver. Après plus d’une semaine de lingettes, cela ne se refuse pas ! Nous y passons à tour de rôle puis commençons nos tours de garde vers 20h.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Jour 12 – 29 juillet 2010 – Etape 6

  1. Sandrine la sardine dit :

    Le sauna a dû être fort apprécié…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *