Burghley 2018: 30/08 au 02 Septembre

le texte ressemble à celui des années précédentes… normal, mais les résultats et les photos sont toutes fraîches:

L’histoire:

  • Le concours complet **** de Burghley existe depuis 1961. Il est situé à côté du château (près de Stamford/Peterborough, au Nord de Londres et à 250km/2h15 de la sortie du « tunnel channel » près de Folkestone), construit pour William Cecil, 1er baron Burghley, qui était Lord trésorier de la reine Elisabeth 1ère, entre 1558 et 1587.
  • Parmi les multiples vainqueurs (une allée leur y est consacrée, bel honneur) on peut citer ceux qui ont obtenu 5 victoires: Virginia Leng/Holgate, Andrew Nicholson, William Fox-Pitt, et Mark Todd.

Le côté sport:

  • Nous y étions, le samedi 01 Septembre pour le cross, et le dimanche 02 pour la finale du CSO. Après 12 visites à Badminton nous sommes revenus ici pour la 4ème fois consécutivement sur ce site majeur du CCE. Et il faut le reconnaître une fois de plus, Burghley n’a pas à rougir de la comparaison.
  • La partie Cross Test (en sens inverse de 2017) comporte 30 obstacles de cross (52 sauts) sur 6320m en 11 minutes 5 environ. Superbe terrain assez vallonné. De l’avis des spécialistes, le chef de piste depuis 25 ans (Captain Mark Phillips, excusez du peu…), y concocte des obstacles costauds et là il a encore mis le paquet sur certains oxers ou des combinaisons (pas simples) où il fallait être déterminé…et arriver juste !  Sous un beau soleil, ce fut superbe !
  • La visite vétérinaire du dimanche matin (à 9h00) à lieu sur le stade pour pouvoir accueillir les nombreux spectateurs matinaux, et c’est un grand moment !
  • Les grosses pointures (Townend 2ème, Nicholson 3ème, et consorts anglophones…) sont au rendez-vous et c’est cette fois le mari (Tim) de la famille PRICE qui gagne. Notre Camille Lejeune remonte à une belle 16ème place grâce au premier sans faute du CSO. Seulement 4 couples dans le temps maxi sur le difficile cross, et 39 classés au final sur 70 partants.
  • Pascal (Leroy) arrête son cross pour préserver Minos, et Cédric (Liard) se remet de sa chute spectaculaire.

Le côté coulisses:

  • C’est encore et toujours en petit groupe (3 personnes-1 voiture) que nous y sommes allés, via le shuttle d’Euro-tunnel. Logement au Days Inn sur la A1M (15km au Sud du site et près de Peterborough). Le village d’exposants apporte toujours sa touche d’exotisme. L’organisation est ici aussi sans faille, mais très conviviale.
  • Apéros particulièrement sympas avec l’entourage de Pascal et Pascal (!), grand merci à eux ! ils ont contribué à ce que ce WE soit mémorable.

Les photos:

Le sport et l’ambiance à l’Anglaise… inimitables, et résumés en 21 photos à cliquer pour agrandir. Pas de commentaire pour la N°5… c’est « ça ».

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *